Le bébé

La naissance est le premier traumatisme physique, dû aux contraintes physiques et au stress émotionnel engendré lors de la délivrance. Des troubles fonctionnels, le plus souvent liés à des compressions au niveau de la base du crâne du bébé, peuvent alors survenir suite à la naissance. Les séquelles de ces troubles peuvent se manifester que plusieurs années plus tard. Un suivi ostéopathique est fortement conseillé après la naissance.

Raison de consulter un ostéopathe: régurgitations importantes, reflux, coliques, constipation, difficultés à têter, naissance prématurée (par césarienne ou par le siège), déformation du crâne (plagiocéphalie), torticolis congénital, affections ORL à répétition (otite, rhinite, bronchite), cordon ombilical enroulé autour du cou, naissance impliquant des instruments (forceps, ventouse, spatules), pleurs fréquents, respiration bruyante, trouble du sommeil, tout simplement un bilan.

La femme enceinte

Avant la grossesse, l’ostéopathie prépare le corps de la future maman, en s’assurant de la mobilité du bassin et de la colonne vertébrale. De plus, l’ostéopathie peut aider à la conception en cas de difficultés ou d’infertilité fonctionnelle.

Lors de la grossesse, la posture et la position des organes à l’intérieur du corps sont modifiés. Pendant, 9 mois, de la grossesse à l’accouchement, des changements majeurs s’opèrent, incluant une lordose des vertèbres lombaires, le bassin, le sacrum et le coccyx dont la mauvaise position peut rendre l’accouchement difficile. Une consultation tous les 2 à 3 mois de la grossesse à l’accouchement est conseillée.

Après l’accouchement, l’ostéopathie peut rééquilibrer les structures perturbées, telles que le périnée, bassin, coccyx. Ces dernières peuvent générer des douleurs et est conseillée avant la rééducation du périnée.

Raison de consulter un ostéopathe: Éviter ou diminuer les maux de dos (lombaire, coccyx), douleurs au pubis, sciatalgies, migraines et maux de tête, œdème, insomnie, oppressions thoraciques, troubles digestifs et fatigue.

L’enfant

L’ostéopathe peut accompagner l’enfant dans les changements vécus dans la croissance. Les dysfonctions retrouvées chez l’enfant proviennent généralement des traumatismes survenus à la naissance ou dans les premiers mois de vie.

Raisons de consulter un ostéopathe: Otites, maux de ventre, constipation, diarrhée chronique, problèmes de vision, maux de tête, maux de dos, déficit de l’attention et trouble du comportement, troubles d’apprentissage, de language.

L’adolescent(e)

L’adolescence est une période de changements importants, tant sur le plan physique que psychologique.

Raisons de consulter un ostéopathe: Douleurs articulaires et musculaires, céphalées ou migraines, menstruations irrégulières ou douloureuses, pieds plats ou creux, troubles fonctionnels liés à un état dépressif.

L’adulte

Les motifs de consultation sont multiples, se référer à la page Pour quels maux?

Le sportif

Le sportif amateur jusqu’à haut niveau, peut consulter un ostéopathe: avant de débuter une activité sportive ou une nouvelle saison, suite à une entorse, de tendinopathie, d’un traumatisme, des déchirures ligamentaires, des chutes, des séquelles de fractures, des douleurs articulaires et musculaires, essoufflement à l’effort, lumbago, difficultés de locomotion.

La personne âgée

Lors du processus naturel de vieillissement, la perte d’élasticité peut générer une série de douleurs, incluant une perte de mobilité motrice.

Raisons de consulter un ostéopathe: Douleurs vertébrales (cervicales, dorsales, lombaires ou coccygiennes), douleurs articulaires (genou, hanche, coude, poignet...), difficulté de locomotion, difficultés respiratoires fonctionnelles, engourdissement des membres, arthrose, maux de tête, vertiges, troubles de sommeil, troubles intestinaux, troubles de la vessie, de la prostate.



© Patrice Tellier 2015.